Jean-Jacques Flach

Reporter photographe

Menu

Chaman, le dernier combat

Le Brésil compte près de 211 millions d’habitants dont un peu plus de 700 000 amérindiens qui occupent 594 territoires indigènes sur un total de 100 millions d'hectares (12 % du territoire brésilien). Dans ces larges territoires, 215 ethnies sont répertoriées, qui utilisent 188 langues et dialectes. Les Kaingang vivent sur les Terres Indigènes, reconnues légalement par l´Etat Brésilien depuis 1988, sur lesquelles ils sont en conflit avec les grands propriétaires terriens. Ce reportage présente 3 destins, 3 lieux, 3 générations, mais un seul et même combat ; la sauvegarde de leur identité Kaingang, de leur territoire et de leurs coutumes. L’industrialisation du pays a fait le reste, il ne reste quasiment plus d’Araucarias, cet arbre majestueux qui transmettait une âme aux territoires. Historiquement, les grands chefs Kaingang comme le chef Nonoai ou le chef Votouro possédaient à la fois un pouvoir lié au domaine politique : stratégie, diplomatie, etc ; ainsi qu´un pouvoir spirituel liés à leur relation intense avec les êtres de la forêt.